Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/07/2014

En pleine Coupe du Monde, un petit tacle du maire…

Parlant dans le Républicain n° 3484 de la marche silencieuse en soutien au cinéma d'Uzès ayant eu lieu le samedi 27 juin dernier, Jean-Luc Chapon déclare "J'ai vu défiler ceux qui ont perdu l'élection municipales. Ils continuent la campagne électorale. Ce n'est pas comme ça qu'on peut entamer le dialogue".

Non monsieur Chapon, nous ne continuons pas la campagne. Par contre de votre côté, vous êtes-vous aperçu qu'elle était terminée, que vous aviez gagné (2 110 voix contre 1979 voix pour les listes d'opposition) ? Avez-vous remarqué que seules 131 voix séparent les électeurs qui ne vous ont pas choisi de ceux qui ont voté pour vous? Avez-vous remarqué que dans ce cortège il y avait également des personnes suffisamment hétéroclites pour ne pas être "du même bord" ?

Des personnes qui sont simplement venues défendre leur cinéma, sa culture, son rayonnement, son dynamisme, conscients de plus de l'important développement économique qu'il apporte au territoire et à notre ville d'Uzès.

Vous parlez "d'entamer le dialogue" ? Mais M. Chapon, c'est d'une telle ironie que s'en est indécent, quand vous dites vous-même dans ce même Républicain que vous n'êtes pas disposé à recevoir la directrice du cinéma, "pour lui dire quoi ?" déclarez-vous.

Vous déclarez également que les restaurateurs étaient soi-disant mécontents de la subvention allouées au cinéma disposant d'un Bar à Soupe. Vous dites, toujours dans ce même Républicain, que "la seule subvention que nous versons au privé, c'est pour le Capitole". Que penser alors du partenariat de la ville d'Uzès avec le restaurant Mc Donalds ? Quand une ville met à disposition des locaux sportifs pour le McDo Kid's Sport, avec logo de la ville sur toutes les publicités de l'enseigne Mc Donalds et évènement relayé dans le journal municipal, n'est-ce-pas une forme de subvention allouée ? Qu'ont dit les restaurateurs de la ville sur cet engagement municipal ?

Non M. Chapon, nous ne sommes plus en campagne, par contre nous restons des citoyens engagés et vigilants, élus pour certains, et tous pour une seule raison: parce que nous aimons notre ville. M. le maire, prenez vous-même conscience que vous n'êtes plus en campagne; vos récentes déclarations sur les enseignants, sur les Roms, vos agissements à l'encontre du cinéma, votre refus d'instaurer un quotient familial sur les services municipaux alors qu'Uzès vient de rentrer dans le classement des villes aux quartiers pauvres, bref, vos attaques sur l'Éducation, l'immigration, la Culture, le Social flirtent un peu trop souvent avec les thèses frontistes. Ce n'est plus utile M. Chapon, 131 personnes sur 8 500 habitants (ou 6768 inscrits) ont fait la différence et vous ont désigné comme Maire. Choix que nous respectons. Faites-en de même. Soyez le maire de TOUS les uzétiens.

 

Les commentaires sont fermés.