Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/10/2014

Les interventions d'Ensemble pour Uzès lors du dernier Conseil Municipal (25/09/2014)

Concernant le rapport d'activité de la CCPU, Lydie Defos du Rau a proposé que soient travaillés dans les diverses commissions les dossiers directement liés à l'intercommunalité, que des passerelles soient faites entre les conseillers communautaires et les conseillers municipaux non délégués communautaires, et ce afin que chacun puisse être force de proposition et participer aux débats qui les concernent directement.

Ce à quoi le maire a répondu que les conseillers communautaires de l'opposition n'avaient qu'à tenir leurs groupes au courant des dossiers… Nous tenons à vous rassurer M. le maire, c'est déjà ce que nous faisons ! Mais ce n'était pas ce qui était demandé, le but de la question soulevée était de laisser l'occasion à tout conseiller municipal, qu'il soit de la majorité ou non, délégué communautaire ou non, la possibilité de s'investir directement dans les dossiers de l'intercommunalité. Fin de non recevoir…

La seconde question abordée concernait le règlement intérieur, et la possibilité de recevoir les convocations aux conseils municipaux, mais aussi aux commissions municipales, par voie dématérialisée. Certaines convocations (commissions) ne se font en effet que via "les bannettes" allouées aux élus en mairie, et les actifs que nous sommes ne peuvent se permettre de passer plusieurs fois par semaine afin de vérifier l'arrivée d'une convocation. Sans compter quelques couacs où certains n'ont jamais reçu leur convocation… Cette proposition a immédiatement été acceptée par le maire, ce en quoi nous le remercions.

Nous nous sommes également étonnés que les questions orales "ne donnent pas lieu à des débats" (toujours selon le règlement intérieur). N'est-ce pas pourtant l'intérêt d'une question orale que d'être débattue ? Pas du tout selon le maire, ce n'est pas une obligation, elle n'appelle qu'une simple réponse. Pourtant, nombre de communes ouvrent les questions orales à débats… M. le maire, ce qui n'est pas obligatoire n'est pas non plus interdit ! Certaines communes permettent même au public, une fois la séance levée, de poser des questions. Un bien bel exemple de démocratie !

Caroline Sépet a également demandé si les comités consultatifs évoqués dans le règlement intérieur pouvaient comprendre la mise en place d’un conseil municipal des jeunes, et si c'était dans l'intention du maire. La réponse, succincte, fut qu'il étudierait sa mise en place… Évasif, et peu sûr…

Elle a également demandé à ce que toutes les différentes interventions qui ont lieu en conseil municipal soient synthétiquement retranscrites dans les comptes rendus, ce qui permettrait au groupe d'Ensemble pour Uzès de ne plus systématiquement voter contre l'approbation des comptes rendus précédents, en signe de protestation de l'absence totale de rendu des différents débats et prises de parole. Encore un prévisible refus du maire, arguant les trop fréquentes protestations dans les formulations choisies…Là encore, démocratie n'est pas de mise.

Christophe Bouyala s'est également félicité de voir que dorénavant l'opposition aura 10 jours pour rédiger son article à paraître dans le journal municipal, au lieu des 3 à 4 qui lui étaient jusqu'à présent dévolus…

Concernant la taxe sur la consommation finale d'électricité, Christophe Bouyala a également fait remarquer qu'il était indécent, au vu de la situation d'une grande partie de la population uzétienne, de proposer d'augmenter cette taxe, et de plus de la fixer au seuil maximum. Ensemble pour Uzès s'est donc prononcé contre cette proposition.

Sur le sujet du rapport d'activité de la société QPark, là encore les questions et remarques ont été nombreuses:

-      Quid de la mise en place de parkings extérieurs avec navettes, de l'entretien réguliers des parkings plein air de la ville (Lydie Defos du Rau) ? Navettes et parkings extérieures ne sont pas d'actualité semble-t-il…Par contre suppression envisagée de la navette Mayac/Centre Ville au profit d'une navette desservant tous les secteurs de la ville. Peut-être une bonne initiative, mais du coup d'autres questions se posent: à quelle fréquence horaire? De façon journalière, bihebdomadaire, hebdomadaire ? Combien de navettes vont tourner ? Quel coût ?

-      Quid  de la télésurveillance, qui n'est plus aux normes depuis longtemps: pas de local vidéo, non déclaration en préfecture, Qpark avait les images des cordeliers sans autorisation (Caroline Sépet) ? La télésurveillance va bénéficier d'une refonte complète de son matériel et de son fonctionnement.

-   Caroline Sépet a donné quelques chiffres parlant concernant la mission principale imposée à la Police Municipale d'Uzès, à savoir la verbalisation du  stationnement payant :

Pour Uzès : 10 agents de la P.M et ASVP pour 484 places horodateurs.
Pour Nîmes : 22 ASVP pour 3240 places horodateurs !
Et Qpark ne rembourse le salaire que de trois ASVP…

Aujourd’hui, la mission de la PM telle que définie par sa hiérarchie est principalement le stationnement. Or, leur champ d’action est large, la force et l'utilité de la PM est d'être visible et dissuasive de fait. Nos agents sont compétents et pourraient être plus utiles sur le terrain, avec plus de proximité avec la population : sécurité routière, patrouille plus visibles dans et hors centre ville afin de lutter contre l’incivisme, l’insécurité et le sentiment d’insécurité. Une réorientation des missions de la Police Municipale serait nécessaire. Mais là encore, la réponse du maire est une fin de non recevoir, arguant la présence de la Police Municipale sur les écoles par exemple. Effectivement, Jean Macé (c'est la seule !) bénéficie de trois agents assurant la sécurité routière aux horaires d'entrées et sorties de l'école. Heureusement, M. le maire, que la P.M ne fait pas que du stationnement !!

-   Caroline Sépet: Qpark met en place dans d’autres villes des enquêtes de qualité sur la satisfaction de la clientèle horaire et abonnés. Pourquoi ne pas leur proposer de le faire à Uzès ? N’oublions pas que la première lettre du concessionnaire signifie Qualité… Pas de réponse de la part du maire.

Pour information: selon l'avenant n°6 qui lie la ville d'Uzès à la société QPark, 88% des bénéfices sont reversés à QPark, 12% restent à la ville d'Uzès.

Voilà un petit aperçu de quelques interventions qui ont pu avoir lieu lors de ce dernier conseil municipal, et que vous ne retrouverez dans aucun compte-rendu officiel, et pour cause…!

 

Commentaires

Bonne initiative que ce résumé des interventions au CM. Voir si la presse pourrait mentionner qu'il est consultable sur le blog (que tout le monde ne lit pas systématiquement).
Pour les élus : n'hésitez pas à violer ce règlement intérieur pour vos interventions. Le maire ne vous considère pas; en retour vous non plus!
Feu sur le quartier général ...

Écrit par : Dominique Claret | 11/10/2014

Répondre à ce commentaire

Bonne initiative que ce résumé des interventions au CM. Voir si la presse pourrait mentionner qu'il est consultable sur le blog (que tout le monde ne lit pas systématiquement).
Pour les élus : n'hésitez pas à violer ce règlement intérieur pour vos interventions. Le maire ne vous considère pas; en retour vous non plus!
Feu sur le quartier général ...

Écrit par : Dominique Claret | 11/10/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire