Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/10/2014

Manipulation

<br/><a href="http://oi59.tinypic.com/28rploh.jpg" target="_blank">View Raw Image</a>

 

 

 

 

 

 

Lors de la commission permanente de la Communauté de   Communes Pays d'Uzès du 16 juillet 2014, il est proposé par le président le vote d'une subvention au Cinéma d'Uzès de 20 000€, conditionnée à l'augmentation de ses tarifs. Suite à différentes interventions, notamment de Caroline Sépet, l'attribution de la subvention n'est finalement pas soumise à une augmentation de tarifs, mais la CCPU demandera simplement à la responsable de l'établissement "de réfléchir à sa politique tarifaire".

Le 8 septembre 2014, le vote est officiellement entériné en conseil communautaire, la convention d'aide financière signée entre la CCPU et le cinéma stipulant que ce dernier s'engageait "à mettre en œuvre le projet cinématographique décrit à l'article 3 ainsi qu'à fournir les documents cités à l'article 2 et un compte rendu d'exécution; à organiser des rencontres avec la CCPU pour évaluer la mise en œuvre de ces mesures; à intégrer le logo CCPU sur l'ensemble de ses supports de communication (site internet, programme hebdomadaire papier…)" (cf. doc ci-dessous). En aucun cas la convocation ne stipule que le cinéma doit augmenter ses tarifs, et ce n'est donc pas avec cette condition que le conseil communautaire a voté.

Et pourtant ! Dans le compte rendu de cette même séance, il est écrit: "considérant qu'en contrepartie de cette subvention, il est demandé d'appliquer une augmentation des tarifs de nature à limiter les subventions d'équilibre et de les réserver aux opérations  d'investissement" (cf. doc ci-dessous). Ou comment manipuler les votes des délégués communautaires !

Certes le président du Conseil Communautaire a bien évoqué une conversation téléphonique avec la responsable du cinéma, qui aurait acté une augmentation de ses tarifs (deux fois 0.50 € en 2014 et 2015, toujours selon le président), mais il s'agissait là d'une conversation privée, sans témoins, et surtout dont cette "engagement" n'était pas inscrit noir sur blanc dans la convention que les délégués communautaires ont voté.

Il est intéressant de comparer les prix des places de cinéma à Uzès, dans le Gard, en Région et sur le territoire national:

À Uzès: 7.40 € (et non 7.20 € comme il écrit dans cette même convention!)
Dans le Gard: 7.21 €
En Région: 6. 74 € (arts et essais)
En France: 6.42 €


Nous sommes donc déjà dans le haut du tableau, toutes comparaisons confondues, concernant le prix de la place...Une augmentation d'un euro en un an amènerait encore Uzès à s’enorgueillir d'être fière d'être fière d'elle-même: elle deviendrait l'une des villes au cinéma d'art et d'essai le plus cher de France !

Convention Cinéma.pdf
C.R Cons. Communautaire 08-09-2014.pdf

Écrire un commentaire