Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/05/2016

Des ombrières (photovoltaïques) sur les futures bornes de recharges électriques uzétiennes, c'est possible !

Monsieur le maire,

En réponse aux doutes que vous avez exprimés en conseil municipal sur mes propositions et compétences, je vous prie de bien vouloir trouver sur ce lien http://www.advansolar.com/accueil-advansolar/sunpod-auto/ un exemple de système d’ombrières (d'une entreprise française) qui pourraient être installées sur tout ou partie des 3 sites de bornes de recharge électrique que le Syndicat mixte d’électricité du Gard s’apprête à déployer sur la ville. Les sites peuvent donc bien être autonomes contrairement à ce que vous affirmiez. Toutefois, je vous précise que ma proposition ne concernait pas nécessairement la recherche d’autonomie du site de production. Même si comme vous le constatez, cela est possible.

Il s’agit surtout avec cette proposition de profiter de toutes les opportunités qu’offrent les nouvelles installations urbaines, quelles qu’elles soient, quand la réglementation le permet, de produire de l’énergie via des ressources renouvelables. Car comme exposé au conseil municipal, la demande en électricité, et notamment en raison du développement des véhicules électriques va très probablement connaître une croissance  forte dans les prochaines années. C’est une bonne chose car nous réduisons notre dépendance aux énergies carbonées, et contribuons ainsi à limiter les émissions de gaz à effet de serre. Sans parler des bénéfices sanitaires que nous gagnerons à réduire les émissions de particules fines.

Il est de la responsabilité des pouvoirs publics d’accompagner ces évolutions technologiques, et avec elles les entreprises de l’économie verte, qui vont dans le bon sens. Toutes les collectivités sont concernées.

Je réitère donc mon souhait que soit étudiée par le SMEG l’opportunité d’installer des ombrières sur les 3 sites qui accueilleront les bornes électriques, qui sans aller jusqu’à un système qui alimenterait directement les véhicules, pourrait a minima être l’occasion de produire de l’électricité verte. Une précision, car je sais que vous allez être tenté de taxer ces propositions de dispendieuses : les kw produits peuvent être revendus à EDF et donc générer des recettes. L’association CItoyens pour la TRansition Énergétique (CITRE), qui porte entre autre la création d’une coopérative citoyenne de financement d’installations d’énergie renouvelable en Uzège, pourrait être sollicitée pour lever les financements des particuliers nécessaires pour permettre de limiter voire de s’affranchir des coûts d’investissements que devraient supporter normalement la collectivité. Cette proposition vaut, comme proposée en conseil municipal, pour la couverture des tribunes du stade de rugby.

Au-delà de l’intérêt sociétal et environnemental, voire économique de cette proposition la ville serait gagnante si nous cherchions à capitaliser sur ces démarches exemplaires, novatrices en revendiquant une ambition forte en matière de développement durable. Voilà ce que c’est que d’être visionnaire !

L’opposition, toujours constructive, est riche d’idées. Elle est toujours prête à les mettre au profit d’Uzès et des uzétiens, avec pour fil rouge l’intérêt général. Sachez apprécier ses propositions avec humilité et intérêt.

Cordialement
Lydie Defos du Rau, pour Ensemble pour Uzès

Copie à :
Conseillers municipaux
Mme la directrice des services techniques

 

Commentaires

une opposition à énergie positive !

Écrit par : DomClaret | 20/05/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire